L’obligation d’être heureux au travail fera bientôt partie des objectifs à atteindre

Dénonciation du business bien huilé du bien-être des salariés, tourné avant tout vers la performance. Dans son livre le « Salaire de la peine » démontre l’existence d’un “consensus industriel autour d’une organisation du travail toxique pour les salariés. Au cœur de celle-ci, on trouve une volonté permanente d’optimiser les ressources (humaines) en fonction d’objectifs…

3 erreurs que les entreprises commettent et qui détruisent toute collaboration

Notre digitalisation interne est en plein essor. Une bonne nouvelle pour le bond en avant en terme d’outillage. Il y a dix ans nous en rêvions ! Cependant, cette évolution est plutôt mal accompagnée et le résultat final est plus brouillon que bénéfique. Les effets nocifs secondaires sont trop nombreux et devraient déjà être recadrés…

Burn out, et après ? Ils racontent leur retour au travail

D’autant plus que dans cette descente se rajoute la problématique des arrêts longues durées et des difficultés rencontrées avec la mise en application de la prévoyance. Plusieurs salariés ont été en difficulté pour avoir des avances sur salaires, ou pour obtenir des régularisation, alors qu’ils sont déjà au fond du trou. Nous demandons des aménagements…

People don’t leave jobs, they leave toxic work cultures

C’est ce que nous tentons vainement d’expliquer à notre circuit RH. Peut être qu’en anglais cela passera mieux? Parmi nos symptômes évidents : l’incohérence, la surcharge de travail, le manque de latitude, la perte de sens du travail, l’urgence perpétuelle, les répétitions des échecs, le manque d’écoute, le déni, la superficialité, etc. Parmi nos axes…

Les «toxic handlers», ces collègues qui vous veulent du bien

C’est exactement ce profil d’aide que nous avons mis en place en 2013 suite à l’alerte CHSCT en PACA. Nous avons connu un franc succès avec plus de 1000 entretiens, plusieurs ateliers, et beaucoup de crise transformée en opportunité de changement. Depuis tout ce temps, l’employeur n’a su que dire “nous tolérons mais nous ne…

Mon patron me surcharge! Épuiser ses cadres, fatal à long terme

Eklore, commente l’article suivant : “L’épuisement des cadres n’est pas une anecdote liée à certains contextes d’entreprises ou certaines relations managériales déficientes. C’est sûrement plus profondément un symptôme du dysfonctionnement de notre monde du travail.” Dysfonctionnement est le mot juste ! Nous allons communiquer sur les panneaux d’affichage (y compris électronique) en Interne !

Harcelement ? faut voir !

Suspicion de harcèlement au travail : Que faire ?

Dans les documents du ministère du travail, il est intéressant de repérer les éléments constitutifs ouvrant à la suspicion de harcèlement : la répétition l’intentionnalité ou NON la dégradation des conditions de travail le dommage au salarié (santé physique ou psychologique, dignité, ou avenir professionnel) L’obligation de l’employeur est de protéger les salariés (prévention, sensibilisation,…

Au-delà de deux heures de réunion, on n’est plus bon à rien

L’équilibre est difficile à trouver ! D’un coté le nombre de réunion nécessaire, de l’autre la durée de la réunion. La qualité des échanges dépends aussi du travail fourni entre les réunions. La qualité du travail dépends du nombre de “dossiers” à traiter en parallèle. La réunionite est un symptôme d’une maladie plus dense !…