La fin du présentéisme au travail, c’est pour quand ?

Cet article des échos, résume bien la problématique. Le présentéisme est une des partie cachée de l’iceberg. Chez nous, c’est e symptôme conjoint du désengagement (bon petit soldat), de la surcharge (impuissance)et de l’incompréhension face aux contradictions permanentes. Le télétravail commence à peine, ce n’est clairement pas suffisant. Il y a beaucoup d’effort à faire…

Pérenniser la prévoyance des cadres et assimilés

Pour la maladie (surtout si longue durée), nous vous invitons aussi à télécharger et bien relire vos notices de couvertures et d’anticiper le passage à 90 jours (entre autre). Contactez nous, si besoin. Nombreux sont les presques-retraités qui nous disent à quel point la vérification de leur dossier est fastidieux. Nous conseillons aussi de prendre…

Quand l’écologie sert de prétexte à ton patron

Cette vidéo humoristique montre les contradictions engendrées sur le terrain quand l’employeur se concentre uniquement sur sa vitrine. Nous martelons le message de la nocivité de la surcharge continuelle de travail comme une source importante de turn-over et d’absentéisme et comme un frein majeur à une bonne productivité. Nous sensibilisons les salariés via des ateliers…

La révolution du travail

Voici une vidéo une peu longue qui explique très clairement les enjeux et contraintes qui nous intéressent fondamentalement, y compris dans les questions immobilières des espaces de travail : brassages des compétences, sens du travail, transformations des entreprises, valeurs réelles des organisations insufflées dans les actes concrets ….

QVT : 38 % des salariés sont malheureux au travail

Et chez nous combien ? Nous aimerions bien avoir les chiffres qui permettent de calculer et aussi d’en déduire le coût pour l’entreprise et les collectivités. La transparence de l’information manque tellement que nous n’arrivons pas à connaitre ces informations utiles pourtant si utiles au pilotage.

Le burn-out n’est finalement pas reconnu comme maladie par l’OMS

Il y a quand même une évolution notable dans le travail de l’OMS : La responsabilité de l’employeur est “un peu plus” inscrite dans le texte : “un syndrome (…) résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été géré avec succès”. A terme, les CPAM commencent déjà à rencontrer les employeurs qui génèrent…

Le burn-out, toujours pas reconnu comme « maladie » par l’OMS

Comme aujourd’hui la sécurité physique, avec le temps, la prévention des Risques Psycho Sociaux (RPS) deviendra une évidence pour tout le monde. En effet, aujourd’hui rare sont ceux qui nient l’importance des EPI, des blouses, des lunettes, des dosimètres etc. On oubli encore, on fait des impasses parfois, mais globalement tout le monde s’y met.…

Stress, fatigue, transports : les arrêts de travail pour des motifs autres que les congés sont en hausse

Comme nous l’avons écrit plusieurs fois ici, le turn-over et l’absentéisme sont deux indicateurs essentiel pour mesurer la bonne santé sociale d’une entreprise. Encore faut il, les mesurer correctement.Si on compte les démissions seulement au départ effectif d’une personne, après le préavis (au lieu de la date de réception de la lettre), la perception du…