Changeons le travail pour changer la société. Non aux QVT scepticisme

Le monde su service est touché globalement. Les mêmes problèmes entrainent les même effets. Les secteurs les plus riches (bancaire, informatique, etc.) tirent la même sonnette d’alarme et font les même constats. Des propositions pérennes alternatives sont largement présentées, démontrées et expérimentées. Malheureusement pour nous tous, encore beaucoup de dirigeant QVT-Sceptiques sont aux manettes !

La fin du présentéisme au travail, c’est pour quand ?

Cet article des échos, résume bien la problématique. Le présentéisme est une des partie cachée de l’iceberg. Chez nous, c’est e symptôme conjoint du désengagement (bon petit soldat), de la surcharge (impuissance)et de l’incompréhension face aux contradictions permanentes. Le télétravail commence à peine, ce n’est clairement pas suffisant. Il y a beaucoup d’effort à faire…

Le Sens seul survit à la difficulté

La perte de sens au travail est une source majeur de désengagement du personnel. Donner du sens au travail ne se décrète pas ! Ça se ressent, ça s’incarne, ça se vit, comme l’équilibre sur un vélo ! Quand on perds l’équilibre on tombe et on avance plus. A force de tomber on renonce même…

Le burn-out n’est finalement pas reconnu comme maladie par l’OMS

Il y a quand même une évolution notable dans le travail de l’OMS : La responsabilité de l’employeur est “un peu plus” inscrite dans le texte : “un syndrome (…) résultant d’un stress chronique au travail qui n’a pas été géré avec succès”. A terme, les CPAM commencent déjà à rencontrer les employeurs qui génèrent…

Plus de la moitié des salariés français insatisfaits de leur salaire 

Les salariées qui supportent une moins-value salariales, trouvent une compensation dans une dynamique inter-individuelle forte et entrainante et dans un projet social fédérateur. Dit autrement, lorsque les valeurs de l’entreprise ne sont plus au rendez vous, les salariés considèrent leur boulot comme un simple “gagne-pain” et se vendent alors au plus offrant. Quelquefois, l’entreprise qui…

L’obligation d’être heureux au travail fera bientôt partie des objectifs à atteindre

Dénonciation du business bien huilé du bien-être des salariés, tourné avant tout vers la performance. Dans son livre le « Salaire de la peine » démontre l’existence d’un “consensus industriel autour d’une organisation du travail toxique pour les salariés. Au cœur de celle-ci, on trouve une volonté permanente d’optimiser les ressources (humaines) en fonction d’objectifs…

Cinq questions sur la qualité de vie au travail (QVT)

La semaine de la Qualité de vie au travail, se déroule jusqu’au 22 juin. Reconnue comme un facteur de compétitivité, la qualité de vie au travail trouve un écho grandissant auprès des salariés et des acteurs du monde du travail. Pourtant, force est de constater que la réalité de terrain, en entreprise, se révèle contrastée.…