Ce que «l’affaire des suicides» de France Télécom a changé dans les entreprises 

Comme dit dans l’article, “En dix ans, la prévention et la reconnaissance de la souffrance au travail ont fait du chemin. Mais des progrès restent à faire. Plusieurs études montrent que le manque d’autonomie dans le travail ou le surmenage sont souvent liés à l’organisation même de l’entreprise.” Alors que nous abordons la négociation sur…

Surprise pour la déclaration d’impôt sur le revenu

Pour certaines entités juridiques de l’UES, l’employeur a décidé d’uniformiser le versement des salaires en fin de mois. Cette pratique est conseillée par la sécurité sociale (pour la mise en place de la Déclaration Sociale Nominative), et recommandée par le GIP-MDS. Cette opération de « suppression du décalage de la paye » a même été préconisée…

Des DRH motivés mais surmenés – Emploi et rémunération des RH

Information intéressante : net durcissement du quotidien des professionnels RH. Ils sont 51 % à le ressentir comme tel en 2019, alors qu’ils n’étaient que 27 % l’an dernier. C’est clairement le cas chez nous ! Le baromètre indique qu’ils sont  : proches de l’épuisement (78 %),  frustrés (75 %) isolés (75 %) nvisage de…

People don’t leave jobs, they leave toxic work cultures

C’est ce que nous tentons vainement d’expliquer à notre circuit RH. Peut être qu’en anglais cela passera mieux? Parmi nos symptômes évidents : l’incohérence, la surcharge de travail, le manque de latitude, la perte de sens du travail, l’urgence perpétuelle, les répétitions des échecs, le manque d’écoute, le déni, la superficialité, etc. Parmi nos axes…

L’aménagement des bureaux, atout clé pour attirer les cadres

Lors des négociations sur le télétravail nous avons proposé d’envisager les dispositifs de coworking en sus du domicile. La position de l’employeur était de lancer le télétravail par étapes, le domicile d’abord. Souhaitons que la mise à l’écart du coworking ne soit pas perçu comme un désavantage majeur pour les collaborateurs, leurs managers et leurs…

Au-delà de deux heures de réunion, on n’est plus bon à rien

L’équilibre est difficile à trouver ! D’un coté le nombre de réunion nécessaire, de l’autre la durée de la réunion. La qualité des échanges dépends aussi du travail fourni entre les réunions. La qualité du travail dépends du nombre de “dossiers” à traiter en parallèle. La réunionite est un symptôme d’une maladie plus dense !…