La révolution du travail

Voici une vidéo une peu longue qui explique très clairement les enjeux et contraintes qui nous intéressent fondamentalement, y compris dans les questions immobilières des espaces de travail : brassages des compétences, sens du travail, transformations des entreprises, valeurs réelles des organisations insufflées dans les actes concrets ….

Au bureau, la plupart des réunions ne servent à rien

Encore un article qui rabâche l’évidence? Qu’est ce qui a donné envie de faire suivre ? Ce paragraphe : “Car aujourd’hui, dans les grandes entreprises, les réunions ont avant tout une fonction de Cour. On se doit de s’y montrer comme au petit lever du Roi à Versailles.” Cela illustre parfaitement ce qui se passe…

Des DRH motivés mais surmenés – Emploi et rémunération des RH

Information intéressante : net durcissement du quotidien des professionnels RH. Ils sont 51 % à le ressentir comme tel en 2019, alors qu’ils n’étaient que 27 % l’an dernier. C’est clairement le cas chez nous ! Le baromètre indique qu’ils sont  : proches de l’épuisement (78 %),  frustrés (75 %) isolés (75 %) nvisage de…

People don’t leave jobs, they leave toxic work cultures

C’est ce que nous tentons vainement d’expliquer à notre circuit RH. Peut être qu’en anglais cela passera mieux? Parmi nos symptômes évidents : l’incohérence, la surcharge de travail, le manque de latitude, la perte de sens du travail, l’urgence perpétuelle, les répétitions des échecs, le manque d’écoute, le déni, la superficialité, etc. Parmi nos axes…

Mon patron me surcharge! Épuiser ses cadres, fatal à long terme

Eklore, commente l’article suivant : “L’épuisement des cadres n’est pas une anecdote liée à certains contextes d’entreprises ou certaines relations managériales déficientes. C’est sûrement plus profondément un symptôme du dysfonctionnement de notre monde du travail.” Dysfonctionnement est le mot juste ! Nous allons communiquer sur les panneaux d’affichage (y compris électronique) en Interne !

Comment développer l’engagement des collaborateurs ?

Pour nous, le manager est à considérer comme un garant du cadre : Rappel des règles du jeu et des objectifs, qu’elles soient commerciales, juridiques ou même managériales. Rappel des priorités et des contraintes qui sont donnés à tout le monde. Responsabilité de la cohésion d’équipe par sa capacité à promouvoir l’entraide, la bienveillance et…