L’obligation d’être heureux au travail fera bientôt partie des objectifs à atteindre

Dénonciation du business bien huilé du bien-être des salariés, tourné avant tout vers la performance. Dans son livre le « Salaire de la peine » démontre l’existence d’un “consensus industriel autour d’une organisation du travail toxique pour les salariés. Au cœur de celle-ci, on trouve une volonté permanente d’optimiser les ressources (humaines) en fonction d’objectifs…