People don’t leave jobs, they leave toxic work cultures

C’est ce que nous tentons vainement d’expliquer à notre circuit RH. Peut être qu’en anglais cela passera mieux? Parmi nos symptômes évidents : l’incohérence, la surcharge de travail, le manque de latitude, la perte de sens du travail, l’urgence perpétuelle, les répétitions des échecs, le manque d’écoute, le déni, la superficialité, etc. Parmi nos axes…