Cette semaine, un patron m’avoue son malaise

Voici un témoignage qui correspond bien à notre actualité : nous sommes aussi enfermés dans cette logique. Les salariés en mission à faible marge sont “condamnés” à ne pas avoir de revalorisation salariales, ni même de dynamique de progression de carrière (formation etc.). De ce point de vue une perte légère de marge rendrait l’affaire…