Les jeunes n’éprouvent pas de défiance à l’égard des syndicats

Les jeunes seraient-ils des individualistes rétifs à tout engagement dans un mandat syndical ou de représentation du personnel ? Pas du tout, répond la sociologue Camille Dupuy. Si les moins de 35 ans sont encore moins syndiqués que les autres salariés, c’est surtout parce qu’ils restent longtemps soumis à des statuts précaires.